Aménager un chenil à la maison

    Un chien supporte très bien la vie en extérieur. A tel point que de nombreux maîtres ont fait le choix de laisser leurs animaux vivre dehors et gambader au grès de leurs envies. Mais pour ça, il est important d’habituer le chien tôt à vivre dehors et de lui aménager un chenil de qualité. Que vous en achetiez un ou que vous en fabriquiez un, voici ce qu’il faut savoir pour l’aménagement réussi de cet espace dédié à votre chien.

    Où installer son chenil ?

    Pour que votre chien soit heureux, il est important de placer votre chenil au bon endroit. Le plus important est qu’il soit à l’abri des intempéries et en particulier des vents dominants, surtout en hiver. En été, il est bénéfique que le chenil soit à l’ombre. Comme il n’est pas toujours possible de concilier les deux, privilégiez un espace à l’abri du vent, et s’il est trop ensoleillé durant les fortes chaleurs, corrigez le problème en plantant des arbustes qui feront de l’ombre à votre chien.

    De quoi doit être composé le chenil ?

    Le chenil, c’est un peu l’espace privilégié de votre chien, sa chambre en quelque sorte. Il faut donc que le chenil possède tout ce dont il a besoin pour évoluer dans un milieu confortable et imaginé pour lui. Un bon espace dédié est ainsi composé d’une niche adaptée à la taille de votre chien, d’une « aire de jeux » et d’une couverture. Il suffit de laisser dans son chenil les jouets préférés de votre chien pour qu’il puisse s’amuser même en votre absence.  Il ne faut pas non plus négliger l’essentiel, c’est-à-dire un espace où votre chien peut boire et manger ses croquettes Virbac préférées.

    Niche confortable : règles à savoir

    Pour que la niche de votre chien soit parfaitement confortable, il faut faire attention à ses dimensions. Vous pouvez la construire vous-même ou l’acheter, mais voici les règles à savoir : la niche doit faire maximum deux fois la longueur totale de votre chien (de la truffe au début de la queue) et au maximum 60 centimètres de plus que sa hauteur. Le sol doit être surélevé d’au moins 10 centimètres. Toutes ses règles ont pour but d’assurer à votre chien un espace confortable et éviter la déperdition de chaleur, notamment en hiver. Ne laissez jamais la nourriture de votre chien dans la niche et encore moins ses compléments spécifiques comme le Seraquin.

    Des précautions particulières en hiver

    Les conditions étant moins agréables en hiver, il est important de protéger votre chien, qui vit à l’extérieur. Il faut donc installer dans la niche des couvertures spéciales hiver ainsi qu’un coussin généreux de paille, qui bloque l’humidité. Si vous vivez dans le Nord où dans un endroit où l’hiver est particulièrement rude, complétez en accrochant une toile épaisse en guise de porte pour la niche. Offrez également à votre chien des repas plus nutritifs comme les aliments Hill’s Science Plan, spécialement conçus pour lui apporter tout ce qu’il lui faut, et augmentez de 10% sa ration.

     

    Avec le chenil que vous venez d’aménager, votre chien  pourra vivre tranquillement dehors en toute sécurité et en tout confort.

    Enregistrer

    <span class="icon-user"></span>

    O2

    Facebook comments

    Website comments